🌿 Les trophées du Voyage Responsable 🌿— Candidatez pour les trophées du Voyage Responsable 2024   Déposez votre candidature

Tourisme durable : Comment Pierre & Vacances va réduire ses émissions de CO2 ?

Le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs a signé le 1er contrat cadre « Fonds Chaleur »

Le tourisme est à la croisée des chemins et le Groupe Pierre & Vacance l'a bien compris. Il vient de signer le 1er cadre d'une entreprise du tertiaire avec l'ADEME pour le « Fonds Chaleur ». L'enjeu : améliorer l'efficacité énergétique des villages et résidences.


De Romain POMMIER
Publié le jeudi, Déc 14
12/14/2023
Le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs a signé le 1er contrat cadre « Fonds Chaleur » - DR

Légende Image

Nous en parlons très souvent, le tourisme ne pourra pas faire l’économie d’une importante remise en question de son modèle, pour devenir une industrie plus respectueuse de l’environnement.

Le dernier rapport du Tourism Panel On Climate Change en a remis une couche.

L’industrie ne va pas assez vite, pour réduire ses émissions, alors même qu’il est « l’un des secteurs les plus vulnérables aux risques climatiques. Le changement climatique est le principal défi pour le tourisme, » introduisent les experts et universitaires ayant contribué à rédiger le document.

A lire : Tourisme : Le secteur doit apprendre à se passer (vite) de… l’avion !

Il y a un rare sous-domaine à faire des efforts, c’est celui des activités hôtelières. Les hébergeurs ont réussi à réduire localement leurs émissions de CO2 et le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs pourrait figurer dans ce cas.

Après avoir fait la promotion des voyages en train, le spécialiste des résidences de vacances vient de signer un partenariat avec l’ADEME.

Pierre & Vacances : Le 1er contrat cadre « Fonds chaleur » pour une entreprise du tertiaire

Dans son objectif de réduire de 51 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, comparativement au niveau de 2019, l’entreprise s’est engagée pour 7 ans dans le cadre du 1er du premier contrat cadre « Fonds Chaleur » signé dans le secteur du tertiaire.

Le partenariat porte sur cinq adresses du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs.

« Nous sommes très fiers d’être la première entreprise du tertiaire à signer le contrat cadre « Fonds Chaleur » avec l’Agence de la transition écologique.

À travers ce partenariat, le Groupe s’appuie sur l’ADEME pour réaliser des projets d’ampleur et proposer des destinations plus responsables, » s’est félicité Franck Gervais, Directeur général de Pierre & Vacances-Center Parcs.

Il vise à améliorer « l’efficacité énergétique et développer des solutions de chaleur et froid renouvelable sur plusieurs de ses villages et résidences de tourisme à enjeux.« 

Concrètement, la marque Pierre & Vacances sera soutenue par l’ADEME, dans son projet de production de chaleur et de froid à partir d’énergies renouvelables et de récupération.

L’agence apportera alors « des recommandations, des études et propositions sur les solutions techniques et de financement pour les projets potentiels, une réflexion sur les indicateurs de suivi des démarches et l’orientation vers des financements pour réduire de manière durable la consommation énergétique des résidences.« 

Pierre & Vacances veut « proposer des vacances locales bas carbone« 

Le contrat portera sur les lieux suivant : la Résidence Résidence et Spa à Houlgate, le Village Normandy Garden à Branville, la Résidence Les Alpages de Chantel – Roseland à Arc 1800 et les villages Sainte Anne en Guadeloupe et Sainte Luce en Martinique.

« Pierre & Vacances s’engage et agit pour proposer des vacances locales bas carbone.

L’objectif pour la marque historique du Groupe est d’atteindre sur ces cinq sites pilotes, une baisse de consommation d’énergie de 10 ans en avance sur les exigences du Décret Eco Energie (soit de – 50% d’ici 2030) et une couverture d’énergie renouvelable (froid et chaud) de 65% sur l’ensemble des sites de ce contrat cadre, » a commenté Grégory Sion, le directeur général de Pierre & Vacances.

A lire : Pierre & Vacances veut « convaincre les CSP+ d’abandonner l’avion »

Pour rappel, il est prévu que la France atteigne 32 % d’énergies renouvelables et de récupération en 2030. C’est dans ce contexte que s’inscrit la création du « Fonds Chaleur ». Plus de 7100 entreprises ont jusque là été accompagnées et différents appels à projets sont lancés pour permettre de développer les bonnes pratiques dans toute la France.

Entre 2009 et 2022, l’investissement total mobilisé dans le cadre de ce fonds a atteint 12,4 milliards d’euros.

Pour compléter la lecture : Voyage : Pourquoi compenser n’est pas une super bonne idée ?

Brand News

L'actualité des trophées

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Articles similaires

Le Panama, l’une des 3 seules destinations au bilan carbone négatif au monde !

Combinant des paysages à couper le souffle, une biodiversité variée et des initiatives innovantes en matière de conservation, le Panama offre aux voyageurs une expérience unique tout en leur permettant de limiter leur empreinte environnementale !

Après l’Equateur, c’est au Chili que Quimbaya Latin America obtient la certification officielle en faveur de la protection de l’environnement et la biodiversité du pays

C’est avec une grande fierté que l’équipe Quimbaya Latin America partage avec vous une autre nouvelle enthousiasmante ! Cette fois-ci c’est au Chili que nous avons obtenu le badge de l’engagement en faveur du tourisme durable ! Cette certification représente un pas de plus dans notre engagement envers un tourisme responsable en Amérique latine, soulignant nos actions concrètes pour réduire notre impact environnemental et contribuer positivement aux communautés que nous visitons.

Quimbaya Latin America et son bureau en Equateur obtiennent la certification durabilité « Q » de QUITO TOURISME

Après 5 ans de travail, main dans la main, avec QUITO TOURISME, nous venons de recevoir la certification « Q » TOURISME DURABLE, ce 8 décembre dernier !
Il s’agit d’un énorme accomplissement pour nous tous. Mais surtout d’un grand défi relevé grâce à un travail d’équipe et à nos convictions quant à notre rôle dans le futur du tourisme dans notre continent en matière de tourisme environnemental, social et inclusif.

Reprise des activités du département de tourisme éco-responsable, durable et solidaire de Quimbaya Latin America

Dans le cadre de la création de son DEPARTEMENT DE TOURISME ECO-RESPONSABLE, DURABLE et SOLIDAIRE démarrée en 2019, les équipes de QUIMBAYA LATIN AMERICA ont repris depuis l’année dernière, un par un, les projets de tourisme alternatif et régénératif dans les 11 pays où le DMC est présent depuis 36 ans.

Quimbaya Latin America veut en finir avec les bouteilles plastiques

À l’échelle mondiale, le plastique est devenu un fléau sur la planète, tuant la faune, obstruant les mers et remplissant les décharges pour les siècles à venir. Sans oublier leur impact écologique considérable, avec des chiffres effrayants !

Par exemple, la production d’une seule bouteille en plastique d’un litre nécessite environ 2 litres d’eau, ainsi qu’une grande quantité de pétrole et de charbon. Il est donc urgent d’agir !

Actualités des trophées

Trophées du Voyage Responsable, tout savoir sur les votes !

Les votes des Trophées du Voyage Responsable sont enfin arrivés. Retrouvez toutes les informations pour procéder à l’élection des grands gagnants.