🌿 Les trophées du Voyage Responsable 🌿— Candidatez pour les trophées du Voyage Responsable 2024   Déposez votre candidature

Bolivie : Un réceptif forme ses équipes à la fresque du climat

Terra Bolivia a animé un atelier fresque du climat

La Fresque du Climat s'est exportée jusqu'en Bolivie, où les salariés de Terra Bolivia ont participé à un atelier. Le réceptif engagé dans la transition et un tourisme plus durable a pris le parti de sensibiliser ses chauffeurs et guides aux enjeux climatiques. Et vous ?


De Romain POMMIER
Publié le vendredi, Fév 16
02/16/2024
Terra Bolivia a formé ses équipes à la fresque du climat

Légende Image

La fresque du climat et le tourisme vivent une longue partie de cartes ensemble.

Créé en 2015, par Cédric Ringenbach, un ingénieur soucieux de la problématique environnementale, l’atelier a été imaginé dans le but de diffuser l’étendue des connaissances scientifiques sur la question au plus grand nombre.

Et après avoir planté quelques graines en France, les 42 cartes se sont exportées au-delà de nos frontières et ont même atterri à… La Paz en Bolivie.

Un peu moins au fait des enjeux climatiques, selon les propres mots du réceptif Terra Bolivia, des guides et chauffeurs de la structure ont participé à ce moment de formation et de sensibilisation.

Venus de Tupiza et d’Uyuni, de Rurrenabaque et de la Cordillère Royale, les différents acteurs du tourisme ont réfléchi pendant 3 heures à la problématique du climat et sont ressortis contents de l’expérience.

Terra Bolivia : « maintenant je sais qui sont les coupables !«

Souvent en France, les participants de la fresque du climat éprouvent une certaine tristesse au regard du poids des enjeux, les Boliviens ont plutôt manifesté une satisfaction d’apprendre certaines choses sur la situation de notre maison, la terre, mais surtout sur les ressorts pour la réparer.

Ovidio, qui a défendu sa communauté contre les récents incendies d’Amazonie, a déclaré : « maintenant je sais qui sont les coupables ! »

Dans cette partie du monde, l’agriculture intensive et les exploitants de ressources premières, comme l’industrie minière sont souvent la cause, en raison de l’exploitation des cours d’eau ou la déforestation de forêts primaires.

Ce n’est pas tout, car les équipes sont reparties avec des solutions et des actions à mettre en place.

A lire : La fresque de la mobilité, idéale pour les professionnels du tourisme

Pour les salariés de Terra Bolivia, il est indispensable d’organiser d’autres ateliers de la fresque du climat aux quatre coins du pays.

Le réceptif fondé en 1998 a récemment pris un virage plus durable, conscient des conséquences de son activité sur la planète. Après avoir organisé pendant des années des grandes randonnées et expéditions en 4×4, l’entreprise a pris le virage du sur-mesure et d’un tourisme plus respectueux.

En 2019, la prise de conscience a fait basculer Terra Bolivia d’organisateur de voyages de choses à voir à ceux d’expériences à vivre. Les vols domestiques ont été supprimés de ses séjours, les hôtels sont parfois remplacés par des nuits chez l’habitant et les transports privés par des transports collectifs.

La Fresque du climat : Kézaco ?

Comme vous vous l’avons expliqué plus haut, la fresque du climat a été créée par un ingénieur qui fut pendant un temps directeur de The Shift Project.

En voulant sensibiliser le plus grand nombre, Cédric Ringenbach a imaginé un jeu de 42 cartes, qu’il a expérimenté sur des étudiants pendant 3 ans. En 2018, l’association a vu le jour, pour répandre la bonne parole à travers la France et les entreprises.

En seulement 5 ans, plus d’un million de personnes ont assisté à cet atelier, prévu pour durer 3 heures.

Le jeu se déroule en équipe et comporte 3 phases.

La première consiste à reconstruire la fresque, en reliant les cartes du jeu, allant des origines humaines aux conséquences humaines, en passant par les mécanismes purement climatiques, selon Célia Fontaine.

Puis les participants vont décorer la fresque de façon artistique en laissant libre cours à leur imagination.

Pour terminer, les personnes débriefent l’atelier et énumèrent des solutions à mettre en place pour lutter contre le changement climatique.

Et vous, vous êtes plutôt fresque ou pas ?

Brand News

L'actualité des trophées

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Articles similaires

Le Guatemala avec Quimbaya Latin America : authenticité et respect de l’environnement

Au cœur de l’Amérique centrale, le Guatemala dévoile un trésor naturel et culturel d’une richesse incomparable. Entre volcans, forêts et vestiges historiques, ce pays offre une palette d’expériences authentiques à celles et ceux qui viennent s’aventurer sur ses terres. Dans cette quête d’authenticité et de respect de l’environnement, Quimbaya Latin America vous offre des voyages uniques alliant découverte culturelle et préservation de la nature !

Le Panama, l’une des 3 seules destinations au bilan carbone négatif au monde !

Combinant des paysages à couper le souffle, une biodiversité variée et des initiatives innovantes en matière de conservation, le Panama offre aux voyageurs une expérience unique tout en leur permettant de limiter leur empreinte environnementale !

Après l’Equateur, c’est au Chili que Quimbaya Latin America obtient la certification officielle en faveur de la protection de l’environnement et la biodiversité du pays

C’est avec une grande fierté que l’équipe Quimbaya Latin America partage avec vous une autre nouvelle enthousiasmante ! Cette fois-ci c’est au Chili que nous avons obtenu le badge de l’engagement en faveur du tourisme durable ! Cette certification représente un pas de plus dans notre engagement envers un tourisme responsable en Amérique latine, soulignant nos actions concrètes pour réduire notre impact environnemental et contribuer positivement aux communautés que nous visitons.

Quimbaya Latin America et son bureau en Equateur obtiennent la certification durabilité « Q » de QUITO TOURISME

Après 5 ans de travail, main dans la main, avec QUITO TOURISME, nous venons de recevoir la certification « Q » TOURISME DURABLE, ce 8 décembre dernier !
Il s’agit d’un énorme accomplissement pour nous tous. Mais surtout d’un grand défi relevé grâce à un travail d’équipe et à nos convictions quant à notre rôle dans le futur du tourisme dans notre continent en matière de tourisme environnemental, social et inclusif.

Reprise des activités du département de tourisme éco-responsable, durable et solidaire de Quimbaya Latin America

Dans le cadre de la création de son DEPARTEMENT DE TOURISME ECO-RESPONSABLE, DURABLE et SOLIDAIRE démarrée en 2019, les équipes de QUIMBAYA LATIN AMERICA ont repris depuis l’année dernière, un par un, les projets de tourisme alternatif et régénératif dans les 11 pays où le DMC est présent depuis 36 ans.

Actualités des trophées

Trophées du Voyage Responsable, tout savoir sur les votes !

Les votes des Trophées du Voyage Responsable sont enfin arrivés. Retrouvez toutes les informations pour procéder à l’élection des grands gagnants.